Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2014 7 26 /10 /octobre /2014 12:48

   0507crossinset.JPG     La Croix Précieuse est apparue dans le ciel de Jérusalem, le matin du 7 mai, 351 sous le règne de l'Empereur Constance, Fils de St Constantin (21 mai).

       A cette époque, l'hérésie de l'arianisme, qui enseignait que le Christ était simplement une créature et non pas Dieu, était à l'origine une grande agitation et de la division dans tout l'Empire. Même après le premier Concile œcuménique à Nicée en 325, beaucoup de gens ont été attirés par ce faux enseignement, et les orthodoxes se sont retrouvés dans la minorité dans de nombreux endroits.

       Constance, la règle de la partie orientale de l'Empire, était un fervent partisan de l'arianisme. Ses frères Constantin II et Constans, qui étaient chrétiens orthodoxes pieux, a statué dans l'ouest. Ils ont tous deux été tués dans des combats séparés autour de 350, laissant Constance comme seul maître. Toujours en 350, saint Cyrille (18 Mars) est devenu patriarche de Jérusalem et a commencé sa lutte contre l'arianisme zélé.

        En mai 351 une croix lumineuse apparut au-dessus de Jérusalem, allant de Golgotha ​​pour le mont des Oliviers, une distance d'environ cinq miles et demi. La Croix était large que longue, et brillait plus que le soleil. Beaucoup de gens ont quitté leurs maisons et lieux de travail pour rassembler dans l'église et glorifier Christ. L'historien Sozomen dit que ce signe merveilleux conduit à la conversion d'une multitude de païens et les Juifs au christianisme.

        Une lettre de saint Cyrille à l'empereur décrivant ce phénomène, et lui exhortant à devenir orthodoxe, a été conservé. L'apparition de la Croix est resté sur la ville pendant toute une semaine.

       La vision de la Croix de Jérusalem a renforcé les fidèles orthodoxes et contribué au retour d'un grand nombre d'ariens à l'Église. ELle est aussi un rappel de la seconde venue du Christ génial, quand «le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel (Matthieu 24:30).

Partager cet article
Repost0

commentaires