Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2014 1 01 /12 /décembre /2014 17:46

Copenhague,  17 décembre

 

   185671942-copie-1.jpg     Seuls les leaders mondiaux peuvent trouver l'issue à l'impasse dans laquelle s'est pratiquement retrouvée la conférence de l'Onu sur le climat à Copenhague, a déclaré jeudi à RIA Novosti Viktor Blinov, membre de la délégation russe.


       "Si pays industrialisés et pays en développement ne s'entendent pas sur des efforts conjoints et conjugués à l'échelle planétaire (afin de réduire les rejets de gaz à effet de serre), l'objectif d'arrêter la hausse des températures au niveau de 2 degrés d'ici 2050 ne sera pas atteint", a averti l'interlocuteur de l'agence.

      Les pays en développement insistent sur la "responsabilité historique" des pays industrialisés pour le réchauffement climatique et formulent des revendications irréalisables de réduire les rejets de 50%, 70%, 90% et plus, ce qui signifie en réalité l'arrêt de la croissance économique. Ils réclament en outre d'immenses sommes d'argent pour se protéger contre les conséquencew du réchauffement planétaire.

       Les négociations sur le climat "risquent d'échouer" sans compromis entre les pays industrialisés et pays en développement, en s'enlisant dans des arguties de pure forme. 
  
Selon l'expert, seuls les leaders mondiaux peuvent trancher à présent ce "noeud gordien".   

       "Arrivés dans la capitale danoise, les chefs d'Etat se proposent d'essayer de trouver demain un compromis. S'ils y arrivent, une déclaration politique sera adoptée pour pouvoir poursuivre les négociations sur le climat", a indiqué M.Blinov.


      Les délégués de 194 pays se sont retrouvés lundi dernier dans la capitale danoise pour discuter du changement climatique. La conférence de la Convention-cadre de l'Onu sur le changement climatique (CCNUCC) doit déboucher sur la signature d'un accord censé remplacer le Protocole de Kyoto qui expire en 2012.

       Toutefois, la plupart des observateurs estiment que les parties ne feront qu'adopter une déclaration politique réglementant le processus des négociations climatiques pour 2010.

Partager cet article
Repost0

commentaires