Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 21:36

  thumb.small.atoo2910635075119ec3cb196a.jpg     Après un ultime salut aux cardinaux, Benoît XVI abandonnera jeudi soir ses fonctions en toute discrétion pour se mettre "en retrait du monde".

Aucune cérémonie publique n'a été programmée pour cette renonciation sans précédent depuis six siècles et le pape n'a pas prévu de s'exprimer avant de céder le trône de Saint Pierre qu'il occupe depuis huit ans.

Sa dernière apparition publique sera réservée aux habitants de Castel Gandolfo, au Sud de Rome, où se trouve la résidence d'été des papes, qu'il gagnera en hélicoptère en fin d'après-midi.

A 20h00, lorsque sa renonciation prendra effet, les gardes suisses postés à l'entrée principale de ce palais du XVIIe pour signifier sa présence quitteront simplement les lieux pour regagner le Vatican dans l'attente de la désignation de son successeur.

Ses adieux, Benoît XVI les a faits mercredi lors d'une audience générale chargée d'émotion.

"J'ai pris cette décision en pleine conscience de sa gravité et de sa rareté mais aussi avec une profonde sérénité d'esprit", a-t-il déclaré devant une foule estimée à 150.000 personnes place Saint-Pierre.

Il a invité les fidèles à prier pour les cardinaux qui auront la "lourde tâche" de désigner son successeur, ainsi que pour ce dernier.

Aimer l'Eglise, a-t-il poursuivi, c'est "avoir le courage de faire des choix difficiles et dans l'angoisse, en ayant toujours à l'esprit le bien de l'Eglise et pas soi-même".

Le pape, qui est âgé de 85 ans, s'estime trop âgé et trop faible pour continuer à diriger une Église éclaboussée par une série de scandales et en proie à des rivalités au sein de la Curie.

"À TES CÔTÉS"

Il laisse à son successeur un rapport secret sur ces scandales commandé après les fuites de l'affaire VatiLeaks qui a entraîné la condamnation de son majordome Paolo Gabriele, gracié depuis.

Les Italiens, mais aussi de nombreux étrangers, s'étaient rassemblés mercredi sous un soleil printanier place Saint-Pierre dès le début de la matinée pour cette audience de milieu de semaine.

Elle se tient d'habitude à l'intérieur mais avait été organisée en plein air pour accueillir tous ceux qui voulaient voir le pape une dernière fois.

"Nous sommes tous à tes côtés", pouvait-on lire sur une des nombreuses banderoles brandies par la foule qui débordait dans les rues voisines du Tibre.

En avril, Benoît XVI se retirera au couvent Mater Ecclesiae, situé dans l'enclave vaticane, une fois achevés les travaux de restauration du bâtiment.

Vendredi, les cardinaux présents à Rome entameront leurs réunions connues sous le nom de "congrégations générales" afin de préparer le conclave qui élira le nouveau chef de la chrétienté.

Benoît XVI a modifié la constitution apostolique pour avancer la date du conclave avant le 15 mars. Selon la constitution apostolique adoptée en 1996, le conclave était censé débuter dans les 15 à 20 jours qui suivent la vacance du Saint-Siège.

Le Vatican souhaite apparemment que le nouveau pape soit élu d'ici la mi-mars et intronisé avant le dimanche des Rameaux, le 24 mars, de manière à présider aux cérémonies de la Semaine sainte. Pâques tombe cette année le dimanche 31 mars.

reuters

Partager cet article
Repost0

commentaires