Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 22:23

   thumb.small.h_20_1171808_12191607561.jpg     La raison initiale invoquée par les Américains pour intervenir militairement en Afghanistan était la recherche de Ben Laden et la destruction des bases d’Al-Qaïda.

 

 
         Chacun sait aujourd’hui que les réseaux d’Al-Qaïda sont établis essentiellement au Pakistan et non en Afghanistan et, quant à Ben Laden, il vient d’être abattu dans une villa cossue étonnamment bien proche d’Islamabad.
         Aujourd’hui la présence armée occidentale ne remplit plus aucune fonction contre Al-Qaïda mais ne sert finalement qu’à renforcer la légitimité des clans talibans qui déclarent ainsi mener une guerre de libération nationale contre des armées d’occupation par ailleurs composées de « mécréants » et de « Chrétiens ». Les clans et les tribus afghanes qui s’appuient ainsi avec force sur un double sentiment patriotique et religieux  de rejet de l’occupant ne cessent de se renforcer depuis dix ans. Le bilan est accablant.
        C’est notre présence armée qui aujourd’hui alimente la haine de l’Occident et favorise le recrutement massif  des organisations islamistes. Nous ne luttons pas contre le terrorisme islamique en Afghanistan, nous alimentons le terrorisme islamique.
          Si la justification de la présence armée est l’établissement de la démocratie, le rêve d’un Etat de droit à l’occidentale ou la défense d’un régime corrompu, il s’agit alors d’une dramatique utopie, d’une illusion criminelle et d’un mirage mortel payé par le sang de nos soldats.
        Commençons par défendre notre modèle de civilisation chez nous avant de vouloir l’imposer au reste du monde. Il appartient aux Afghans de décider eux-mêmes de leur avenir et de leur mode de vie.
         Par ailleurs, l’engagement de nos forces armées doit répondre exclusivement aux règles politiques qui sont celles de la défense de nos intérêts vitaux, de la sécurité intérieure ou extérieure de la France, du respect de nos alliances militaires ou de l’assistance à nos ressortissants à l’étranger.
         Ni la sécurité, ni les intérêts de la France ne justifient l’engagement de nos troupes en Afghanistan. Si le pouvoir politique souhaite lutter contre l’internationale révolutionnaire islamique qu’il le fasse d’abord ici en s’opposant à la colonisation migratoire et islamique qui détruit chaque jour un peu plus l’identité de la France française. Nos troupes doivent rentrer au pays.
Partager cet article
Repost0

commentaires