Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 22:42

  thumb.small.e786d66f_d06a_4690_9f7c_60f8ff4bf550_title.jpg      «J'étais en habits de religieux. Ces jeunes savent clairement qui nous sommes, ils n'ont aucun respect», témoigne mercredi le Père Grégoire sur RTL. «Ils m'ont tapé dessus sans tenir compte de l'habit ou de la fonction que je représentais», ajoute-t-il.



Lundi soir, aux alentours de 20 heures, le Père Grégoire, de la communauté de Saint Jean, basée dans le quartier de Saint-Ruf à Avignon (Vaucluse), a été passé à tabac par quatre jeunes qui voulaient lui voler son téléphone portable révèle mercredi le Midi-Libre. Roué de coups de poing et de coups de pied, le curé a été hospitalisé dans la nuit de lundi à mardi. Le voleur et ses complices sont en fuite.



       Selon le Midi-Libre toute la communauté de Saint-Jean est sous le choc après l'agression sauvage du Père Grégoire. Le religieux déambulait dans le centre paroissial lorsque quatre jeunes hommes sont venus à sa rencontre. Un des individus lui réclame immédiatement son téléphone portable mais ce dernier refuse. Les agresseurs vont alors se livrer à un véritable passage à tabac. Un des jeunes garçons assène une série de coups de pied et de coups de poing au religieux jusqu'à ce qu'il tombe inconscient au sol.



         Le pauvre homme sera retrouvé, gisant par terre, par deux membres de la communauté. Après une nuit à l'hôpital, le Père Grégoire a pu rentrer chez lui, le nez cassé, le visage tuméfié et avec cinq jours d'incapacité temporaire de travail. 


«Ces jeunes n'ont aucun respect» témoigne le Père Grégoire



         «J'étais en habits de religieux. Ces jeunes savent clairement qui nous sommes, ils n'ont aucun respect», témoigne mercredi le Père Grégoire sur RTL. «Ils m'ont tapé dessus sans tenir compte de l'habit ou de la fonction que je représentais», ajoute-t-il.



          Monseigneur Cattenoz, archevêque d'Avignon a dénoncé, dès mardi dans le Dauphiné.com, une insécurité grandissante dans le quartier Saint-Rufainsi que la multiplication des vols et menaces envers les membres de la communauté. Le chef des catholiques de Vaucluse est même allé beaucoup plus loin : «Ce quartier est progressivement pris en main par des gens de religion musulmane».

         Le Dauphiné.com rapporte que le Conseil régional du culte musulman de la région Paca (CRCM-Paca) veut calmer le jeu et a exprimé dans un communiqué «son incompréhension"

Partager cet article
Repost0

commentaires