Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 00:12

 thumb.small.Paris_Plages_Banlieue_Plages.jpg     Certaines communes d’ Ile-de-France se sont inspirées du modèle Paris-Plagespour proposer des plages temporaires en banlieue, aux frais des contribuables.

Ainsi, à Carrières-sous-Poissy ( Yvelines), le maire PRG Eddie Aïtfait installer parasols, buvette et sable fin chaque année depuis 2008. 1200 tonnes de sable ont ainsi été acheminées en 3 jours pour monter une plage artificielle de 30 cm d’épaisseur. La ville s’est également dotée d’une piscine à débordement de 200m².

La ville de Puteaux ( Hauts-de-Seine) a également sa plage, financée grâce aux impôts locaux. Au programme, ateliers de danse, de sports de plage ou encore de jeux d’eau. De l’argent public utilisé intelligemment à n’en pas douter…

        La ville de Rosny-sous-Bois ( Seine-Saint-Denis) a aussi suivi l’effet mode avec Rosny-Plage. Tout comme Cergy-Pontoise ( Val d’Oise) qui a fait installer 5000 m² de sable fin pour se croire dans les îles.

Voilà donc comment est dépensé l’argent du contribuable en période de crise.

Lu sur l'Observatoire des subventions

Partager cet article
Repost0

commentaires