Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 18:25

Kaboul, 12 avril

 

  186446933.jpg       Des militaires de l'OTAN ont par erreur ouvert le feu lundi matin sur un bus transportant des civils aux alentours de Kandahar (sud de l'Afghanistan) faisant quatre morts, dont deux enfants, a annoncé aux journalistes le porte-parole le porte-parole du gouvernement provincial, Zalmay Ayoubi.

Un bus s'étant approché lundi matin d'un convoi militaire otanien près de la ville de Kandahar, ces derniers ont alors ouvert le feu faisant 4 morts parmi les civils, et 18 blessés. Un homme, une femme et deux enfants son morts sur le coup, alors que 12 des 18 blessés ont été acheminés à l'hôpital régional dans un état grave, selon le porte-parole qui a qualifié cet acte de "barbare".

Les représentants de la Force internationale d'assistance à la sécurité en Afghanistan (ISAF) n'ont jusqu'à présent fait aucun commentaire sur cet incident qui a eu lieu au seuil de l'opération armée otanienne baptisée Omid (espoir) censée se dérouler début juin dans la région de Kandahar.

Les observateurs indiquent que l'opération "espoir" risque d'échouer avant même d'avoir débuté, car elle ne bénéficie pas encore de l'accord du président afghan Hamid Karzaï. Pour leur part, les chefs de tribus locales et les doyens s'y opposent et assurent qu'une guerre à Kandahar provoquera le chaos et une hausse des attentats et de la résistance armée de la part des rebelles.

Des analystes constatent que le renforcement du contingent de l'OTAN, notamment des troupes américaines en Afghanistan, a débouché sur une hausse du taux de mortalité des Afghans suite à des incidents armés.

Selon les données fournies par le ministère afghan de l'Intérieur, la semaine dernière a été la plus sanglante depuis le début de l'année afghane (le 21 mars): 176 personnes, dont 29 civils et 12 policiers, ont perdu la vie dans des escarmouches, des bombardements et des explosions.

Partager cet article
Repost0

commentaires