Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 21:47

  thumb.small.cassez_vallarta_1c7b7.jpg       Nous ne le saurons probablement jamais, en tout cas pas tout de suite. Analysons cependant l'affaire sans la dictature de l'émotion et du raccourci imposée par les médias.

Déjà, aucun média officiel ne stipule que l'ex-petit ami de Florence Cassez, Israël Vallarta, a reconnu plusieurs enlèvements et un meurtre.

 

          Ensuite, alors que les médias officiels se focalisent sur le sort de la jeune femme, il n'est jamais fait mention du sordide de l'affaire dans laquelle elle trempe, c'est-à-dire notamment d'avoir enlevé un enfant à sa mère afin de lui prélever du sang, dont elle s'est servie pour badigeonner la plaie d'un enfant mort. Le sordide de cette affaire, une parmi d'autres reprochées au mafieux Israël Vallarta et à sa bande, devrait inciter notre élite (sic) médiatique et politique à ne serait-ce qu'un peu de retenue.

 

         On retiendra enfin la saine réaction des Mexicains qui, devant les assauts médiatiques contre la souveraineté de ce pays, a décidé de se retirer des manifestations liées à l'année du Mexique en France, ce qui constitue un camouflet de taille pour la démocratie française. On se rappelle en effet que le très médiatique et très mauvais président Nicolas Sarkozy avait menacer le Mexique d'annuler ces mêmes festivités. Cet effet boomerang décrédibilise la sarkozie, le sarkozysme, et la France qui mérite mieux qu'un agité du média pour la diriger sereinement.

Partager cet article
Repost0

commentaires