Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 02:22

    thumb.small.bernard_antony19.jpg    Edito de Bernard Antony sur son blog : Certains se félicitent de ce que non pas seulement des musulmans à titre individuel mais des organisations islamistes aient officiellement participé, quoique peu nombreux, à la Marche pour tous de dimanche, et notamment la puissante U.O.I.F. (Union des organisations islamiques de France).

 

      L’U.O.I.F. est la section française des Frères Musulmans, aujourd’hui peu ou prou au pouvoir en Égypte, au Soudan, en Tunisie, en Libye et sur le point de l’être en Syrie.
       Les Frères Musulmans sont un des rameaux de l’islamisme salafiste ayant pour maître à penser le « théologien » de la fin du Moyen-Âge Ibn Taymiyya qui, selon l’expression consacrée, ferma les portes de l’ « ijtihad », c’est à dire d’une certaine possibilité d’examen critique du Coran et des Hadiths.
        Au XVIII° siècle en Arabie le salafisme, c’est à dire l’imitation du modèle des ancêtres, mena une nouvelle révolution rigoriste (au sens musulman…) sous l’impulsion d’un bédouin qui ne plaisantait pas, Ibn Wahab. Celui-ci est-il l’inspirateur des monarchies saoudiennes yéménites et de quelques autres, notamment celle du riche Qatar dégoulinant de pétrole et de gaz et donc de dollars ? Avec ces dollars, l’Arabie, le Qatar, le Koweit achètent, entre autres, nos clubs de sport, nos hommes politiques et financent aussi les armes du terrorisme salafiste un peu partout dans le monde.
      On trouve naturellement dans le grand mixage des salafismes et des wahhabismes des différences de degrés mais non de nature dans les manières d’appliquer la charia. Sans parler des chiites tout aussi fanatiques mais qui ont leur propre manière de décapiter, d’amputer et de lapider.
       Ainsi avance l’Islam de La Mecque à Libreville et Djakarta, de l’Afrique aux steppes de l’Asie centrale, des mosquées de Rome, Paris, Dublin et Buenos Aires à celles d’Oslo et du Kosovo et de la Porte Maillot à l’Étoile via l’avenue de la Grande Armée.
        Celui qui jubile c’est le si médiatisé Tariq Ramadan , le petit fils d’Hassan el Bana, le fondateur des Frères Musulmans, celui qui a refusé de se prononcer contre la lapidation des femmes adultères.
Partager cet article
Repost0

commentaires