Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 02:49

  http://ruvr.ru/files/Image/Editiors/Francie/LENA/science/CNV1.jpg      Les Etats-Unis sont déçus par la réponse de la Russie à leurs récentes initiatives sur un nouvel Accord START, a déclaré la sous-secrétaire d’Etat américaine Helen Tosher. Ces propos entrent en contradiction avec la récente déclaration du président Barack Obama qui s’est montré convaincu que l’accord START 1 serait signé vers le 5 décembre lorsqu’expire le délai de l’accord précédent.

 

       La « réponse » de la Russie a été exposée il y a dix jours par le conseiller du président américain à la sécurité nationale James Jones qui s’est entretenu sur les détails du document avec le chef de diplomatie russe Serguei Lavrov.

 

        Les négociateurs envisagent à Moscou et à Genève l’interdépendance des armements stratégiques et défensifs. Ayant renoncé aux projets dans le domaine de la défense antimissiles stratégique, la nouvelle administration américaine entend développer sa composante tactique et se prépare à déployer les antimissiles à bord des navires. Moscou exige que ces projets rénovés de Washington soient reflétés dans l’Accord. Il faut considérer les ogives dont le Pentagone voudrait doter ses missiles stratégiques comme nucléaires. Les Etats-Unis refusent, quant à eux, de mettre les antimissiles en rapport avec les armements stratégiques offensifs et les armements non nucléaires. Serguei Lavrov s’est montré convaincu à l’issue des récents entretiens avec Jones que la Russie parviendrait à défendre sa position.

 

       La position des Etats-Unis est due, entre autres, aux motifs intérieurs, indique le vice-directeur de l’Institut russe des Etats-Unis et du Canada Pavel Zolotarev.

 

Après la signature l’accord devra être ratifié au Législatif américain.

 

        Seuls Dmitri Medvedev et Barack Obama sauront donner une impulsion aux pourparlers. Ils s’entretiendront samedi prochain à Singapour au sommet des pays d’Asie-Pacifique. Selon le service de presse du Kremlin, les deux leaders aborderont inévitablement le problème relatif au nouvel accord START.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires