Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 16:23

Saint Petersbourg, 7 décembre

 

  185434498.jpg    Le musée de l'Ermitage, qui souffle lundi ses 245 bougies, organise trois expositions consacrées aux émaux, à la culture des peuples de la mer Noire et du Daghestan, a annoncé à Saint-Pétersbourg le directeur du musée Mikhaïl Piotrovski.

        L'exposition "Émaux du monde" présente 320 objets d'art décoratif et appliqué provenant de la collection du professeur Nasser Halili. Datant des XVIIIe-XXIe siècles, les oeuvres d'art sont créées par des artisans d'Europe et du Proche-Orient.

        L'exposition permanente "Art et culture des villes antiques du littoral nord de la mer Noire" s'ouvre après des travaux de réparation lancés en 2007. Les spécialistes du musée ont rétabli l'aspect initial des salles abritant la collection. Au XIXe siècle, elles étaient ornées de copies de fresques de Pompéi. Pendant les années 1930, les fresques ont été détruites et les murs ont été peints en vert, puis - en 1970 - en rouge. A présent, on peut de nouveau admirer les fresques telles qu'elles étaient à l'ouverture du musée.

       La nouvelle exposition permanent "Art du Daghestan du XIVe au début du XXe siècle" présente des objets d'art appliqué et des fragments de décorations architecturales de Koubatchi, un village daghestanais connu pour ses bijoux et armes blanches décorées.

Les trois expositions s'ouvrent le 8 décembre.

      Le 9 décembre, une cérémonie d'accueil de nouveaux objets de collection se déroulera au musée de l'Ermitage. Il s'agit d'un sabre du Grand prince Nikolaï Nikolaïevitch Romanov et des dessins techniques de l'architecte Iouri Felten représentant le Palais de l'Ermitage.

        La date exacte de fondation du musée de l'Ermitage est inconnue. Mais le musée célèbre son anniversaire le 7 décembre, jour de la Sainte-Catherine patronne de sa fondatrice l'impératrice Catherine II.

Partager cet article
Repost0

commentaires