Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 18:44
Fêté le 3 novembre (16) : Saint Martyr Akepsimas l'Eparque de Perse

      Les martyrs Akepsimas l'Evêque, Joseph le presbytre et Aethalas le Diacre de la Perse étaient les chefs de l'église Chrétienne dans la ville persane de Naesson. Ce troupeau aimait son dévoué hiérarque pour sa vie ascétique et son travail pastoral infatigable.

       L'empereur Sapor ordonna à ses hommes de chercher et de tuer le Clergé Chrétien. Saint Akepsimas a également été arrêté, même s'il était déjà un homme de 80 ans. Ils l'ont emmené à la ville d'Arbela, où il est venu devant le juge Ardarkh, un prêtre païen du Dieu Soleil. Le saint Aîné a refusé d'offrir des sacrifices aux dieux perses. Pour cela, il fut violemment battu et jeté en prison, où le lendemain Joseph et le diacre d'Aethalas, soixante-dix ans, furent sévèrement battus et jetés en prison avec lui. Pendant trois ans, les saints ont été enfermés, et ont souffert de la faim et de la soif.

     L'empereur Sapor vint au temple du Dieu du feu, situé non loin d'Arbela, et voulait jeter un regard sur les trois saints martyrs. Épuisés et couverts de blessures, les saints furent amenés devant l'Empereur. Quand il leur a demandé d'adorer les dieux païens, ils ont fermement refusé, confessant leur foi en Christ à la place.

       Le saint évêque fut décapité, mais le presbytère et le diacre furent emmenés dans la ville pour être lapidés.

      L'exécution du prêtre Joseph se prolongea pendant plusieurs heures. Un garde fut placé près du lieu d'exécution, afin que les chrétiens ne prennent pas le corps du saint martyr. La quatrième nuit, une forte tempête de vent ravagea près de la ville, la foudre tue la garde, le vent jette des pierres et le corps de saint Joseph disparaît.

       Le diacre Aethalas fut emmené au village de Patrias où il fut lapidé. Les chrétiens enterrent secrètement son corps. Un arbre poussait sur la tombe du saint, et ses fruits apportaient des guérisons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires