Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 16:08

Les efforts déployés par l'Occident pour empêcher le développement du programme nucléaire iranien n'ont pas abouti, et l'Iran produira lui-même l'uranium dont il a besoin pour son réacteur de recherche, a déclaré mercredi le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

"Nous leur avons demandé de l'uranium enrichi à 20%. Ils auraient pu nous en fournir dans le cadre de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), mais ils (les pays occidentaux) ne l'ont pas fait", a dit M.Ahmadinejad, cité par l'agence iranienne Fars.

Le président iranien avait annoncé dimanche dernier que son pays allait construire dix nouvelles usines d'enrichissement d'uranium et produire de l'uranium enrichi à 20% pour son réacteur de recherche médicale de Téhéran. Selon M.Ahmadinejad, la République islamique doit produire 250 à 300 tonnes de combustible nucléaire par an.

Cette déclaration est une réponse à la résolution de l'AIEA condamnant l'Iran pour sa politique nucléaire, résolution qui fait elle-même suite au rejet par l'Iran d'une offre visant à échanger son uranium faiblement enrichi (3,5%) contre du combustible nucléaire (uranium enrichi à 20%) pour son réacteur de Téhéran.

Présentée par les six médiateurs pour le dossier nucléaire iranien (Russie, Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Chine et Allemagne), ladite résolution enjoint notamment l'Iran de "suspendre immédiatement" la construction de son nouveau site d'enrichissement situé dans une montagne à Fordo, près de la ville sainte de Qom, et dont Téhéran avait dissimulé l'existence jusqu'en septembre dernier.

Les Occidentaux redoutent que l'Iran n'utilise sa capacité d'enrichissement pour produire de l'uranium enrichi à un degré permettant la fabrication d'une bombe atomique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires