Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 17:44
Vénérable Saint Cyriaque l'Ermite de Palestine

Saint-Cyriaque est né à Corinthe du prêtre Jean et son Epouse Eudoxie. Mgr Pierre de Corinthe, qui était un parent, voyant que Cyriaque a grandi comme un enfant calme et sensible, le fait lecteur à l'église. La lecture constante des Saintes Ecritures a éveillé en lui un amour pour le Seigneur et d'une aspiration à une vie pure et sainte.

Une fois, lorsque la jeunesse n'avait pas encore dix-huit ans, il a été profondément ému lors d'un service de l'église par les paroles de l'Evangile :

«Si quelqu'un veut venir après moi, qu'il renonce à lui et qu'il prenne sa croix et qu'il me suive» (Mat.16 : 24). Il croyait ces mots appliqués à lui, alors il est allé droit au port sans arrêt à la maison, a obtenu sur un navire et se rendit à Jérusalem.

Après avoir visité les lieux saints, Cyriaque a habité pendant plusieurs mois dans un Monastère non loin de Sion dans l'obéissance à l'Gigoumène Abba Eustorgius. Avec sa bénédiction, il a fait son chemin à la Lavra sauvage de St Euthyme le Grand (Janvier 20). St Euthyme, discerner dans les grands cadeaux de la jeunesse de Dieu, lui tonsuré dans le schéma monastique et l'a placé sous la direction de St Gerasimus (4 Mars), la poursuite de l'ascétisme à la Jordanie dans le monastère de St Théoctiste.

St Gerasimus, voir la jeunesse de Cyriaque, lui a ordonné de vivre dans la communauté avec les frères. Le jeune moine facilement accompli les obédiences monastiques: il pria avec ferveur, il dormait peu, il a mangé la nourriture que tous les autres jours, se nourrissant de pain et d'eau.

Pendant le Grand Carême, il était de coutume de St Gerasimus d'aller dans le désert Rouva, retour au monastère que le dimanche des Rameaux. Voyant l'abstinence stricte de Cyriaque, il a décidé de l'emmener avec lui. Dans la solitude complète les ascètes redoublèrent leurs efforts. Chaque dimanche, St Gerasimus transmise les Saints Mystères à son disciple.

Après la mort de St Gerasimus, vingt-sept ans, Cyriaque retourné à la Laure de St Euthyme, mais il était plus parmi les vivants. St Cyriaque demandé une cellule d'isolement et là, il a poursuivi l'ascétisme en silence, ne communiquant avec le moine Thomas. Mais bientôt, Thomas a été envoyé à Alexandrie où il a été consacré évêque, et St-Cyriaque a passé dix ans dans un silence total. A 37 ans, il a été ordonné au diaconat.

Quand une scission se produisit entre les monastères de St Euthyme et St Théoctiste, St Cyriaque retira au monastère de St Chariton Souka (28 Septembre). À ce monastère ils ont reçu même moines tonsurés comme novices, et qu'il était donc St Cyriaque reçu. Il travaillait humblement les obédiences monastiques réguliers. Après plusieurs années, St Cyriaque fut ordonné prêtre et canonarch choisi et a fait cette obéissance pendant dix-huit ans. St Cyriaque a passé trente ans au monastère de St Chariton.

Le jeûne strict et le manque total de mal distinguer St Cyriaque même parmi les ascètes de la Lavra. Dans sa cellule chaque soir il a lu le Psautier, interrompant la lecture que pour aller à l'église, à minuit. L'ascète très peu dormi. Lorsque le moine atteint soixante-dix ans, il est allé dans le désert Natoufa emmenant avec lui son disciple Jean.

Dans le désert, les ermites se nourrissaient uniquement avec des herbes amères, qui, à travers la prière de St Cyriaque a été rendue comestible. Après cinq ans l'un des habitants a découvert le ascètes et traduits en eux son fils de démoniaque, et St-Cyriaque le guérit. De cette époque, beaucoup de gens ont commencé à approcher le moine avec leurs besoins, mais il recherchait la solitude complète et ont fui vers le désert Rouva, où il demeurait encore cinq ans. Mais les malades et ceux qui sont affligés par les démons vinrent à lui dans ce désert, et le saint guérit tous les malades avec le signe de la croix et en leur onction avec l'huile.

Lors de sa 80e année de vie St Cyriaque fui vers le désert Sousakim caché, où deux ruisseaux asséchés passaient. Selon la tradition, le saint prophète David a Sousakim à l'attention: «Tu as séché les rivières de Etham" (Ps 73/74: 15). Après sept ans, frères du monastère Souka vinrent à lui, suppliant son aide spirituelle au cours d'une période de la faim et la maladie débilitante, qui Dieu a permis. Ils imploraient St-Cyriaque de retourner au monastère, et il sont installés dans une grotte, dans laquelle St Chariton avait vécu.

St Cyriaque s'est rendu une grande aide pour l'Eglise dans la lutte contre l'hérésie étalement des origénistes. Par la prière et par la parole, il a apporté le dos capricieux sur le droit chemin, et renforcé les orthodoxes dans leur foi. Cyril, l'auteur de la Vie de saint Cyriaque, et un moine de la Laure de St Euthyme, était un témoin lorsque St Cyriaque prédit la mort imminente des principaux hérétiques Nonos et Léonce, et bientôt l'hérésie cesserait de se propager.

La Très Sainte Mère de Dieu Elle-meme commandé St-Cyriaque de garder à l'enseignement orthodoxe dans sa pureté: Ayant lui apparut dans un rêve avec le Sts Jean-Baptiste et Jean le Théologien, elle a refusé d'entrer dans la cellule du moine, car en elle était un livre avec les paroles de l'hérétique Nestorius. "Dans votre cellule est mon ennemi," Elle a dit (L'apparition de la Très Sainte Mère de Dieu à St Cyriaque est commémoré le 8 Juin).

À l'âge de quatre-vingt-neuf ans, St-Cyriaque nouveau alla Susakim et il vivait avec son disciple Jean. Dans le désert un énorme lion attendit sur la rue St-Cyriaque, le protéger des voleurs, mais il n'a pas pris la peine errant frères et il a mangé de la main du moine.

Une fois dans la chaleur de l'été, toute l'eau dans le creux d'un rocher asséché, où les ascètes avaient stocké de l'eau pendant l'hiver, et il n'y avait pas d'autre source d'eau. St Cyriaque pria, et la pluie est tombée, remplissage de la fosse avec de l'eau.

Pour les deux années avant sa mort St Cyriaque est retourné au monastère et encore réglé dans la grotte de St Chariton. Jusqu'à la fin de sa vie l'Ancien justes conservé son courage, et il pria avec ferveur. Il n'a jamais ralenti, soit il priait, ou il a travaillé. Avant sa mort, St Cyriaque convoqué les frères et les bénit tous. Il tranquillement endormi dans le Seigneur, ayant vécu 109 années.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires