Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2015 6 15 /08 /août /2015 18:02
Saint Michaël le premier Métropolitain de Kiev

Saint Michaël le premier Métropolite de Kiev, selon la chronique Joakimov, était un Syrien de naissance, mais selon d'autres chroniques, il était un Bulgare ou serbe. En l'an 989, il est arrivé à Korsun avec d'autres membres du clergé pour saint prince Vladimir (15 juillet), pas longtemps après le baptême de Vladimir (988).

En tant que premier Métropolitain de l'Eglise russe son service était difficile, mais rempli de grâce. Son zèle fait le tour de la terre russe nouvellement éclairée, la prédication de l'Evangile, baptisant et l'enseignement des personnes nouvellement illuminées, fondateur des premières églises et des écoles religieuses.

A Rostov il a créé la première église en bois en l'honneur de la Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu et installé Théodore le Grec là comme Evêque. St Michael était un Hiérarque sage et doux, mais aussi stricte. L'Église Russe a conservé le souvenir des actes louables du saint. Dans le Synodikon des cathédrales de Novgorod et Kiev Sophia il est appelé à juste titre l'initiateur.

St Michaël est mort en l'an 992 et a été enterré dans l'église déciatine-dîme de la Très Sainte Mère de Dieu à Kiev. Vers l'année 1103, sous le Gigoumène St Théoctiste (Ensuite Evêque de Tchernigov), ses reliques ont été transférées à la grotte Antoniev, et sur Octobre 1, 1730 dans la Grande Eglise des Grottes. Ainsi sa mémoire a été célébrée le 30 Septembre, et également Juillet 15, le jour de son repos.

Autrefois, sa mémoire a été célébrée le 2 Septembre, avec Sts Antoine et Théodose des Grottes. Il y a une trace de cette célébration plus tôt dans le service à St Michael. Dans le second couplet des "Louanges" nous chantons: «Après avoir commencé la nouvelle année, nous vous proposons nos premières chansons, ô bienheureux, car vous étiez le début de la hiérarchie dans la terre russe."

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires