Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 16:02

La mission de l'AIEA chargée de contrôler la sécurité nucléaire en Russie a constaté des lacunes dans la législation russe ad hoc, a déclaré vendredi lors d'une conférence de presse à Moscou le chef de la mission Jukka Laaksonen.

"Lors des contrôles, nous nous sommes posé des questions sur la répartition des compétences des autorités régulatrices dans le domaine de l'utilisation de l'énergie nucléaire", a-t-il affirmé.

Selon les experts de la mission, la Russie compte un très grand nombre d'organismes régulateurs dans ce domaine: le ministère des Ressources naturelles et de l'Ecologie, le ministère des Situations d'urgence, le Service fédéral de surveillance écologique, technologique et nucléaire (Rostekhnadzor), l'Agence médico-biologique fédérale (AMBF) et le Service fédéral pour la protection des droits des consommateurs et le bien-être de l'homme (Rospotrebnadzor).

"Les experts de l'AIEA estiment que l'idéal serait de conserver une seule autorité régulatrice", a fait savoir aux journalistes le directeur du Rostekhnadzor Nikolaï Koutine.

"Les experts ont également cité parmi les défauts le fait que les inspecteurs de Rostekhnadzor sont moins bien rémunérés que le personnel des centrales nucléaires", a constaté pour sa part le vice-ministre des Ressources naturelles et de l'Ecologie Semen Levi.

"Toutes ces insuffisances ont été consignées dans les recommandations de l'AIEA. Nous en tiendrons compte et tâcherons d'y remédier", a-t-il conclu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires