Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 août 2015 7 02 /08 /août /2015 15:48

Gazprom et Electricité de France coopéreront dans le cadre du projet gazier South Stream, a annoncé le premier ministre russe Vladimir Poutine en visite de travail en France.

"Un point final vient d'être mis dans l'accord entre EDF et Gazprom sur l'entrée du groupe français dans le projet gazier international qui prévoit la pose d'un gazoduc sous la mer Noire, dit projet South Stream", a indiqué le premier ministre russe au cours de la 14e réunion de la Commission mixte pour la coopération bilatérale.

Selon M.Poutine, les parties ont convenu de coopérer aussi bien en France que dans des pays tiers.

"Notre coopération prend une nouvelle dimension. En fait, c'est un échange d'actifs. C'est ce que nous n'avons accompli ces dernières années qu'avec nos partenaires allemands", a-t-il expliqué.

Le projet de gazoduc South Stream, promu depuis 2007 par le russe Gazprom et l'italien Eni, reliera la Russie à l'Europe centrale et méridionale sous les mers Noire et Adriatique et réduira la dépendance des acheteurs et fournisseurs de gaz envers les pays de transit, dont l'Ukraine et la Turquie.

D'une capacité de 63 milliards de mètres cubes de gaz par an, le tronçon sous-marin du pipeline, d'une longueur de près de 900 km, passera entre les littoraux russe et bulgare, de Novorossiïsk à Varna, à plus de 2 km de profondeur. Ensuite deux tuyaux traverseront la péninsule des Balkans vers l'Italie et l'Autriche. Le projet d'un coût de 25 milliards d'euros sera réalisé avant 2013.

Gazprom a signé des textes sur la construction de la partie terrestre du gazoduc South Stream avec la Bulgarie, la Grèce, la Serbie et la Slovénie et compte signer un accord intergouvernemental avec l'Autriche.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires