Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2015 6 08 /08 /août /2015 16:46
Alde Vinci répond aux questions de «La nouvelle gazette Française»
Alde Vinci, candidat PDF dans la 4ème circonscription du Doubs : « Nous affirmerons le droit de la France à rester française ».

Pour cette législative partielle dans le Doubs, le Parti de la France a décidé de présenter un candidat : Alde Vinci, ajoutant un autre candidat à l’extrême-droite. A cette occasion, il a accepté de répondre à quelques-unes des nos questions :

Alde Vinci, vous êtes candidat PDF pour la législative partielle dans le Doubs. Pourquoi vous êtes-vous présenté ?

J’ai décidé de me présenter suite à la démission de Pierre Moscovici, qui a été chercher fortune au Parlement européen. Notre candidature répond à un besoin de redressement économique, industriel et humain auquel nos concitoyens doivent faire face dans des moments très difficiles. Il faut rappeler des chiffres alarmants, actuellement le bassin de la 4ème circonscription du Doubs compte plus de 14,5 % de chômeurs inscrits en catégorie A et près de 21 % toutes catégories confondues, soit plus de un cinquième de la population sans emploi .A cela s’ajoute une immigration/colonisation qui a débuté il y a plus de 40 ans et qui représente une part très très importante de la circonscription. Les lieux de culte musulmans poussent dans le département comme des champignons. A titre d’information 4 mosquées ont été construites sur la ville de Sochaux.
Pour cette législative, quelle programme comptez-vous présenter ?
Nous entendons défendre la liberté économique et l’initiative privée en assurant la promotion de nos entreprises et les filières agricoles, artisanales et industrielles en réduisant les charges qui pénalisent notre compétitivité et nos emplois.
Nous affirmerons le droit de la France à rester française et le droit du peuple à rester lui même. Nous refuserons le droit de vote aux étrangers pour les élections municipales et toutes les autres élections. Nous combattrons la colonisation migratoire et islamique de la France et de l’Europe.
P.S.A. Citroën vient de construire à Casablanca une usine et le bassin voisin de Belfort vient de vendre un de ses fleurons « Alstom énergie » à l’américain Général Electric. Nous voulons dénoncer cette mondialisation sauvage et cette concurrence déloyale. Tout ceci se fait au détriment des emplois de nos concitoyens.
Rétablir la sécurité des Français, la justice et l’ordre public sera également une de nos priorité.
Le Front National présente déjà un candidat avec Sophie Montel. Pourquoi ajouter cette candidature qui risque d’éparpiller les voix ?
Militant nationaliste depuis plus de 45 ans dont près de 39 ans au Front National, j’ai quitté celui-ci en total désaccord avec la nouvelle direction prise par Marine Le Pen et ses représentants nationaux ainsi que départementaux.
Ce mouvement n’est plus un parti d’opposition au système, c’est exactement le contraire d’un mouvement national tel que je le conçois. La présidente du néo-FN demande la dissolution des mouvements de droite de nos amis Gabriac et Benedetti lorsque cette même personne est pour le maintien de la LDJ et qu’elle ne demande pas la dissolution des antifas tout comme elle ne change pas de direction concernant la famille traditionnelle. On peut constater une déviance doctrinale quant le chef de file du FN de Roubaix propose à la communauté islamique de transformer une église en mosquée.
Le parti de la France a ici une revanche à prendre sur la candidature finalement avortée de juin 2012 dans la même circonscription alors qu’un travail militant conséquent avait été effectué en préparation de cette campagne. Aujourd’hui, nous n’avons pas l’intention de laisser à madame Montel la possibilité de récolter les fruits d’un travail qu’elle n’a pas fait, qui plus est s’agissant de s’opposer à l’islamisation de la circonscription caractérisée par la construction d’une troisième mosquée à Sochaux.
En ce qui me concerne le Parti de la France ne se rajoute pas au FN. Celui-ci depuis 2011 fait partie intégralement du système UMPS/FN qui nous gouverne depuis la fin des années 60, d’ailleurs on le voit clairement aux prises de positions néfastes pour notre pays de Marine Le Pen.
Petit parti, vous n’êtes pas attendu dans cette législative fortement médiatisée par l’enjeu. Quels sont vos espoirs et vos ambitions ?
Nous aimerions bien passer le premier tour et être élu afin de représenter la France profonde, de lui redonner la place qu’elle mérite dans notre Europe et dans le monde. Nous ne voulons plus qu’elle soit un pays satellite des Etats-Unis d’amérique et des mondialistes.
Nous le devons pour celle grâce à qui nous sommes ce que nous sommes aujourd’hui c’est-à-dire la France de toujours, celle qui a plus de deux mille ans d’existence.
Pour toutes ces raisons nous savons que nos concitoyens sont avec nous. Ceux-ci attendent le souffle qui leur donnera le LA pour la reconquête de notre Nation et tous nos espoirs sont en eux.
source : http://pdf-franchecomte.fr/

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires