Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2015 7 12 /07 /juillet /2015 18:48

L'échange d'uranium faiblement enrichi contre l'uranium enrichi sur le sol iranien n'est pas une solution au problème nucléaire iranien, a déclaré mercredi soir le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) cité par les médias internationaux.

"Ce n'est pas une option", a indiqué M.El-Baradei lors d'une conférence de presse à Vienne.

Téhéran a rejeté la proposition de l'AIEA visant à exporter quelque 70% de l'uranium faiblement enrichi iranien pour l'enrichir davantage à l'étranger. Réunis le 20 novembre à Bruxelles, les Six médiateurs internationaux pour le nucléaire iranien (Allemagne et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU - Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) ont constaté l'absence de progrès de la part de Téhéran avant de l'inviter à "entamer un dialogue sérieux" sur son programme nucléaire.

Le secrétaire du Conseil suprême iranien de la sécurité nationale Said Jalili cité par les médias iraniens au début de la semaine, a déclaré que Téhéran avait besoin de garanties claires de l'AIEA pour échanger son uranium enrichi à 3,5% contre l'uranium enrichi à 20% nécessaire pour son réacteur de recherche.

L'AIEA s'engage à contrôler les matières fissiles, selon M.El-Baradei. "Nous avons proposé de stocker les matières nucléaires en Turquie, pays auquel toutes les parties font confiance", "il faut sortir l'uranium d'Iran pour résorber la crise et créer une possibilité pour les négociations", a expliqué le dirigeant de l'AIEA.

"Je suis prêt à accorder des garanties supplémentaires qui ne prévoient pas le stockage de l'uranium en Iran", a-t-il ajouté.

Jeudi, le Conseil des gouverneurs de l'AIEA se réunit de nouveau à Vienne pour examiner deux rapports de M.El-Baradei dont l'un porte sur le programme nucléaire iranien. L'Allemagne présentera un outre un projet de résolution sur l'Iran.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires