Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2015 3 24 /06 /juin /2015 19:35

Les six médiateurs internationaux en charge du problème nucléaire iranien ont rédigé un projet de résolution condamnant Téhéran pour le chantier secret d'une usine d'enrichissement d'uranium, ont annoncé mercredi des médias internationaux se référant à des sources diplomatiques.

Les Six se préparent, selon ces sources, à soumettre cette résolution à un vote du conseil des directeurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) qui se réunira les 26-27 novembre à Vienne. Ils pourraient également la rendre publique sous forme de déclaration, affirment les sources.

Fin septembre, Téhéran a informé l'AIEA, en prévision d'une rencontre des Six (Russie, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne, France, Allemagne), au sujet du chantier d'une deuxième usine d'enrichissement à Qum, au sud de Téhéran.

Les inspecteurs de l'AIEA qui ont mené en octobre leur première vérification du chantier ont annoncé à son issue n'avoir rien trouvé de suspect qui pût justifier les craintes de la communauté internationale.

Le 16 novembre, présentant son rapport au Conseil des directeurs de l'AIEA, son directeur général, Mohammed AlBaradei a néanmoins estimé que l'Iran ne coopérait pas avec l'Agence en matière d'éclaircissement des questions préoccupant la communauté internationale et se rapportant aux objectifs de la deuxième usine iranienne d'enrichissement d'uranium.

Au cours de leur dernière rencontre la semaine dernière à Bruxelles les Six ont exprimé leur déception face à l'absence de progrès visibles dans le règlement du problème nucléaire de l'Iran qui n'a toujours pas donné de réponse positive à l'offre de l'Agence sur l'enrichissement de l'uranium iranien à l'étranger.

Selon des sources, les participants à cette rencontre étaient unanimes à constater le sérieux des données sur le chantier de l'usine iranienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires