Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 16:54
L'imposture du nucléaire

(Article paru dans l’Action Sociale Corporative n°16)

ECOLOGISME INTEGRAL
(su
ite de l’article paru dans l’Action Sociale Corporative n°10)

(Nos études sur le sujet remontent aux années 80 ou sous ce titre, une chronique était publiée dans « Le Paysan Biologiste » ou dans « France Paysanne et Rurale »…)

Dans la RUBRIQUE ECOLOGIQUE du journal : « Le Paysan Biologiste » (num55, 1er trimestre 1988), dont je collaborais avec mon ami Georges Racineux, aujourd’hui disparu et avec qui nous avions tenu le stand de son association (S.A.P.B) durant « Le Salon de Marjolaine », rencontres fructueuses et discussions sans fins avec des écologistes de tout bord, j’écrivais à propos du nucléaire : Cette forme d’énergie représente aux yeux de certains (EDF, gouvernement) une solution « propre « . On ne remplace pas le pétrole et le charbon par une source énergétique dont on ne maîtrise ni les conséquences (en général catastrophiques) en cas d’accident, ni le stockage illimité des rebus de sa production… Les cités et lieux de travail pourraient parfaitement jouir pour le chauffage et l’éclairage d’un mélange de gaz, de géothermie, de solaire, etc. Les solutions existent encore faut-il ne pas les nier. La radioactivité est une menace qui peut durer et se chiffrer en milliers d’années. Le péril chimique est plus contrôlable mais n’en demeure pas moins un grave danger. Le développement économique ne doit pas s’exercer, comme ce fut le cas pendant le XIXe siècle, sur la misère ouvrière. Cette fois-ci le martyre ne serait plus dans l’effort physique inlassable du labeur quotidien mais dans la dégradation de la santé due aux retombées chimiques néfastes, mal contrôlées, d’une production industrielle de gribouilles. Nous devons nous réveiller si nous voulons sauvegarder la nature pour les générations à venir et respectons ce que le Seigneur nous a confié…
« Faisons remarquer, en passant, que ce n’est pas être belliciste, que d’être partisan de la défense armée de la vie, pas plus que ce n’est pas être fasciste que d’être sincèrement DEMOPHILE, sous l’égide d’une direction sociale unique, continue et traditionnelle et non pas démocrate, dans le désordre permanent des multiplicités de directions incompétentes… »
Docteur P. CARTON

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires