Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2015 7 03 /05 /mai /2015 23:06

Le problème de l'abrogation des visas entre la Russie et l'Union européenne possède des "dessous politiques non négligeables", a estimé l'ambassadeur russe auprès de l'UE, Vladimir Tchijov, dans un entretien accordé au journal Rossiïskaïa Gazeta.

"Bien entendu cela (ce retard) s'explique par les divergences au sein des pays membres de l'UE. Six ans et demi se sont écoulés depuis le moment où nous avons constaté que l'abrogation des visas était notre objectif (...) mais au fil des années cet objectif reste inaccessible (...) alors que les pays d'ex-Yougoslavie ont franchi en quelques mois tout le chemin bureaucratique et qu'à partir du 1er janvier, les visas seront abrogés pour ces derniers", a noté l'ambassadeur.

"Il y a des dessous politiques non-négligeables dans ce problème qui ne réside pas que dans la vitesse avec laquelle sont introduits les passeports biométriques ou aménagées les frontières extérieures de l'Union. Mais nous continuerons de travailler avec persévérance sur cette voie", a ajouté le diplomate russe.

Les rapports de la Russie avec l'Union européenne n'ont pas besoin d'un nouveau démarrage. "Il faut plutôt achever ce qui a été entamé", pour pouvoir "perfectionner notre coopération stratégique", a encore estimé M.Tchijov.

Romano Prodi, l'ancien président de la Commission européenne, avait fixé 2008 comme la date d'abrogation des visas entre Moscou et Bruxelles, a rappelé le diplomate.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires