Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 14:25

Le ministre chinois de la Défense se rendra le 22 novembre en visite en Corée du Nord afin d'accélérer la reprise des négociations à Six sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne, ont annoncé vendredi les médias chinois.

D'après les experts, cette visite aura pour but de "convaincre Pyongyang de se remettre à la table des négociations" et de "contribuer au développement des relations bilatérales entre les deux Etats dans le domaine militaire", a informé vendredi le quotidien China Daily.

D'autre part, selon un professeur de l'Université nationale de la défense de Pékin, la dénucléarisation de la péninsule coréenne est principalement axée sur le rétablissement des relations entre Pyongyang et Washington.

"L'Amérique devrait renoncer à ses pressions exercées sur la Corée du Nord depuis la fin de la guerre de Corée", afin que Pyongyang se sente en sécurité, a-t-il expliqué.

Jeudi, le président américain Barack Obama a annoncé que début décembre l'émissaire pour la Corée du Nord Stephen Bosworth se rendrait à Pyongyang. Cette initiative a été soutenue par le ministère chinois des Affaires étrangères qui estime que cette visite "accélérera la reprise des négociations à Six sur le problème nucléaire dans la péninsule nord-coréenne et renforcera la paix et la stabilité dans la région".

Le 17 novembre, lors d'une visite à Pékin, le leader américain a souligné que le refus de Pyongyang de dialoguer sur la non-prolifération nucléaire et sur la dénucléarisation nord-coréenne renforcerait "son isolement international, et aggraverait la situation dans le domaine de la sécurité et du bien-être" en Corée du Nord.

Lancés en août 2003, les négociations à Six sur le règlement du problème nucléaire dans la péninsule coréenne réunissant les deux Corées, la Chine, le Japon, la Russie et les Etats-Unis, sont suspendues depuis leur échec à Pékin. Le 11 décembre 2008, la Corée du Nord a refusé de se plier aux exigences concernant son programme nucléaire.

En dépit des protestations de la Communauté internationale, la Corée du Nord a effectué le 25 mai 2009 un test nucléaire souterrain, provoquant un tollé international. Suite à ce tir, le Conseil de sécurité de l'ONU a alourdi le régime de sanctions en vigueur contre Pyongyang et a étendu les mesures d'embargo sur les armements à tous les types d'armes et de matériels connexes, à l'exception des armes légères et de petit calibre.

Malgré les sanctions de l'ONU, la Corée du Nord a de nouveau tiré des missiles de courte portée en juin 2009.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires