Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 01:21

La décision du gouvernement israélien de construire de nouveaux logements à Jérusalem-Est est une provocation et doit être condamnée, a déclaré mercredi devant les journalistes au Caire le porte-parole de la diplomatie égyptienne Hossam Zaki.

"C'est ainsi, malheureusement, qu'Israël réagit aux efforts déployés par la communauté internationale pour désamorcer la crise au Proche-Orient", a indiqué le diplomate.

Et d'ajouter que ladite décision témoigne de la myopie politique de l'Etat hébreu car personne dans le monde ne considère comme légitime la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens occupés.

"Si Israël essaie ainsi de changer la donne à Jérusalem, ces changements seront toujours considérés comme illégitimes et ne seront reconnus par personne", a souligné M.Zaki.

Les autorités israéliennes ont permis mardi 17 novembre la construction de centaines de nouveaux logements en Cisjordanie. La poursuite de la colonisation dans les territoires palestiniens occupés constitue le principal obstacle à la reprise des négociations suspendues depuis près d'un an.

Le plan approuvé et publié mardi par la mairie de Jérusalem prévoit la construction de près de 900 nouveaux logements à Gilo, un quartier juif à Jérusalem-Est, occupé par l'Etat hébreu en 1967 et annexé par la suite.

Le processus de paix est au point mort depuis bientôt un an et ce, en dépit des efforts de la communauté internationale, en particulier des Etats-Unis, visant à le relancer. Le contentieux de la colonisation constitue la principale pierre d'achoppement à la reprise des négociations.

Les Palestiniens conditionnent leur retour à la table des négociations à un arrêt total de l'extension des implantations juives en Cisjordanie (dont Jérusalem-Est).

Israël s'y refuse, ne proposant qu'un gel partiel de la construction. Le gouvernement de l'Etat hébreu, dirigé par Benjamin Netanyahu, insiste sur la reprise sans préalable du dialogue avec les Palestiniens, mais ne propose qu'une suspension temporaire et partielle de la colonisation.

L'élargissement des colonies de peuplement juives dans les territoires palestiniens occupés contredit la "feuille de route", plan élaboré par le Quartette de médiateurs internationaux (Russie, USA, UE et ONU) pour le règlement au Proche-Orient et les résolutions appropriées du Conseil de sécurité de l'Onu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires