Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 18:00

Les explications présentées par l'Iran sur la vocation de la seconde usine d'uranium, dont l'existence a été révélée il y a deux mois, doivent être clarifiées, a déclaré lundi dans son rapport le directeur de l'AIEA Mohammed el-Baradei.

Fin septembre, à la veille de la rencontre des Six médiateurs (Russie, Etats-Unis, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne), Téhéran a informé l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) de la construction sur son territoire d'une seconde usine d'enrichissement d'uranium.

Les inspecteurs de l'Agence nucléaire de l'ONU ont examiné en novembre le site et n'y ont rien trouvé d'inquiétant.

Toutefois, les explications de Téhéran sur la construction de cette usine restent floues. D'après le rapport présenté par l'Iran, la construction de cette usine située à quelques kilomètres de Qom (150 km au sud-ouest de Téhéran) a été entamée en 2007, cependant, l'Agence dispose de preuves permettant d'affirmer que sa construction a été lancée en 2002, suspendue en 2004 et relancée en 2006.

En outre, les inspecteurs de l'AIEA ont appris qu'à partir d'août 2009 dans l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz (usine principale, ndlr) le nombre de centrifuges a été réduit de 650 à 3936 unités.

D'après les estimations de l'Agence, l'usine de Qom serait lancée en 2011.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire réalisé, selon Téhéran, à des fins pacifiques. Le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté cinq résolutions sanctionnant l'Iran pour son refus d'établir un moratoire sur l'enrichissement d'uranium.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires