Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 16:53

Une délégation parlementaire biélorusse entame mardi une visite en Abkhazie et en Ossétie du Sud, deux républiques autoproclamées en territoire géorgien reconnues par Moscou, a annoncé à RIA Novosti le chef de la délégation, le député Sergueï Maskevitch.

"Au sein de notre parlement, la reconnaissance de l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud est activement débattue et nous voulons étudier la situation dans cette région sur le terrain", a expliqué M. Maskevitch, président de la Commission pour les Affaires internationales et les liens avec la CEI de la Chambre des représentants du parlement biélorusse.

Il a ajouté que la délégation parlementaire se rendrait non seulement en Abkhazie et Ossétie du Sud, mais aussi en Géorgie.

M. Maskevitch a précisé que les députés rencontreraient leurs homologues abkhazes, ossètes et géorgiens, ainsi que de simples citoyens de ces pays, des représentants des pouvoirs locaux, et des religieux. L'ordre du jour prévoit notamment une rencontre avec le Catholicos-Patriarche de Géorgie Ilia II.

Il y a un an, l'Abkhazie et l'Ossétie du Sud ont demandé à l'Assemblée nationale (parlement) biélorusse la reconnaissance de leur indépendance, sans toutefois que le Parlement ne se décide à réaliser cette démarche, Minsk étant intégré au Programme de l'UE "Partenariat oriental".

La diplomatie de la république tchèque, qui présidait l'UE au premier semestre 2008, avait posé en février dernier comme préalable à l'adhésion de la Biélorussie au "Partenariat oriental" la non-reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud, démarche critiquée par Moscou.

Le 12 novembre dernier, le Conseil de la Chambre des représentants a décidé de créer un groupe pour préparer l'examen de la reconnaissance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

La Russie a reconnu les deux républiques autoproclamées le 26 août 2008 après une offensive de Tbilissi contre l'Ossétie du Sud. L'exemple de Moscou a par la suite été suivi par le Nicaragua et le Venezuela.

Partager cet article
Repost0

commentaires