Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 21:47

Le retard pris dans le lancement de la centrale nucléaire de Bouchehr, construite avec l'aide de la Russie, n'est pas lié aux négociations sur le problème nucléaire iranien, a déclaré mardi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, à l'issue de négociations avec son homologue kazakh.

"Il n'y a aucun lien entre ce qui se passe lors des négociations avec l'Iran sur son programme nucléaire et la question du chantier de la centrale nucléaire à Bouchehr", a indiqué le chef de la diplomatie russe.

Le ministre russe de l'Energie Sergueï Chmatko avait annoncé lundi que le lancement du site de Bouchehr, construit en Iran par une société russe, n'aurait pas lieu comme prévu avant fin 2009.

"Il n'y a là aucune politique, on est face à un processus de travail normal", a ajouté M.Lavrov.

Selon lui, les deux pays règlent "des problèmes technologiques ardus", "dans le but de parvenir à la qualité nécessaire des travaux et de garantir le fonctionnement efficace de la centrale".

Les relations entre Téhéran et Moscou s'étaient auparavant détériorées, l'Iran ayant accusé la Russie de ne pas honorer le contrat de livraison de systèmes antiaériens S-300, qui a pris un retard de six mois.

Plusieurs pays occidentaux, Etats-Unis en tête, accusent l'Iran de vouloir créer l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire réalisé, selon Téhéran, à des fins pacifiques.

La communauté internationale redoute que l'uranium enrichi ne serve à mettre au point une arme nucléaire.

L'Agence internationale de l'énergie atomique a proposé le 21 octobre le transfert par l'Iran d'une grande partie de son uranium faiblement enrichi en Russie pour y être enrichi davantage, avant de le transformer en France en combustible pour son réacteur de recherche à Téhéran. Mais la partie iranienne tarde à donner sa réponse, provoquant les menaces de la communauté internationale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires