Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 18:01

L'instabilité politique qui règne en Iran empêche le pays de répondre opportunément à la proposition de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) visant à enrichir une partie de son uranium à l'étranger, a annoncé lundi lors d'une interview le chef d'Etat américain Barack Obama.

Répondant aux questions des journalistes, Barack Obama, lauréat du Prix Nobel pour la paix, a annoncé qu'en quelques mois les Etats-Unis avaient réalisé plus de progrès en matière de non prolifération des armes nucléaires qu'au cours des dernières années.

"Toutefois, cela (la réponse de l'Iran, ndlr) demande du temps. Ni l'Iran, ni la Corée du Nord ne sont suffisamment stabilisés politiquement pour pouvoir prendre rapidement les décisions nécessaires, c'est une partie de notre problème", a souligné le président B.Obama.

L'Iran est en proie à l'instabilité depuis l'annonce de la victoire aux élections du 12 juin dernier du président sortant Mahmoud Ahmadinejad. Les partisans de son principal rival, Mir Hossein Moussavi, ont accusé les autorités d'avoir falsifié les résultats du scrutin et exigé son annulation. Les désordres de masse ont fait 27 morts, plus d'un millier de personnes ont été arrêtées.

Le 21 octobre dernier à Vienne, l'AIEA a proposé un projet d'enrichissement d'uranium iranien à l'étranger afin de l'utiliser ultérieurement dans le réacteur de recherche de Téhéran fabriquant des radio-isotopes médicaux.

L'offre de l'agence internationale prévoit que l'Iran expédiera 1.200 kilos de son uranium faiblement enrichi vers la Russie à la fin de l'année. La matière doit ensuite être envoyée en France où seront fabriquées les cartouches.

Au lieu de formuler une réponse définitive à l'offre de l'AIEA, Téhéran a avancé ses propres propositions, se montrant notamment prêt à importer de l'uranium enrichi de l'étranger. Toutefois, les autorités iraniennes ont fait comprendre qu'elles n'étaient disposées à envoyer à l'étranger qu'une partie de leur réserve d'uranium et que si les pourparlers n'aboutissaient pas aux résultats attendus, Téhéran pourrait enrichir lui-même son uranium.

Les Etats-Unis et plusieurs autres pays soupçonnent que sous prétexte de programme nucléaire pacifique l'Iran élabore l'arme nucléaire. Pourtant, les autorités iraniennes déclarent que leur programme nucléaire n'est axé que sur des objectifs pacifiques visant la satisfaction des besoins énergétiques du pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires