Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2015 4 26 /03 /mars /2015 19:08
Hauts de Seine : 1,5 tonne de cannabis saisie à Rueil Malmaison
C'est une saisie record réalisée le soir de Noël par la police judiciaire. Au prix du marché, cela représente environ trois millions d’euros.

Les enquêteurs de la PJ des Hauts-de-Seine se souviendront longtemps de ce jour de Noël. Dans la soirée de jeudi, ils ont mené une opération plus que fructueuse, à Rueil-Malmaison. Ils ont interpellé trois trafiquants de drogue et saisi 1,2 t de résine de cannabis et une trentaine de kilos d’herbe. Une saisie record. Au prix du marché, cela représente environ trois millions d’euros.

A la fin des vacances estivales, les policiers reçoivent un tuyau en or massif. De quoi les convaincre de s’intéresser à une équipe basée à Rueil-Malmaison. L’automne est fait d’interminables journées d’enquête, de surveillances, de planques… Peu à peu, la SDPJ cible et identifie les membres de la bande. Ils n’ont pas affaire à un petit trafic de cité mais à une entreprise florissante. Basés dans les beaux quartiers de Rueil, les trafiquants alimentent une grande partie de la banlieue ouest en résine : les Hauts-de-Seine, les Yvelines et le nord de l’Essonne, le plateau de Saclay entre autres.

Tout se précipite en cette semaine de Noël. Les enquêteurs acquièrent la certitude que de la drogue se trouve dans un appartement de Rueil 2 000, le quartier d’entreprises de la ville. Il faut impérativement agir avant que la marchandise ne soit revendue. L’opération lancée jeudi soir est couronnée de succès. Les policiers interpellent trois hommes âgés de 25 à 30 ans. Le trio détonne : il n’est pas ou peu connu des services de police. Ces grossistes, des « truands d’un bon niveau », dixit une source proche du dossier, ne font pas de vagues et engrangent des bénéfices records. La perquisition est la surprise de Noël. « On s’attendaità trouver quelque chose, mais pas autant », jubile un proche du dossier.

Dans le luxueux appartement, le SDPJ92 met aussi la main sur le nécessaire à la protection du business : des cagoules et des armes de poing

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Théophane
commenter cet article

commentaires